Antropofagus – Interview

Click here for the english version

Hell Hina : Could you tell us more about your lyrics ?

Tya : My texts are always written in the first person ! I try to experiment with mixing situations, moods and thoughts.
I believe that the groove is everything, even in the vocals, and usually are very inspired by the violence and the occult.

Hell Hina : What are your influences ?

Francesco : All bands of the old school, Suffocation, Deicide, Morbid Angel, but we have our own personality, it is defined, otherwise we would only be a clone.

Hell Hina : Which songs from Architecture of Lust are your favourites ?

Francesco : In absolute The Lament Configuration, I think it has the right balance between sound and extreme moments of breath and more rhythmic riffs, definitely my favorite track !

Hell Hina : What’s your favourite part of touring ?

Tya : Well … when I get on stage and vent my anger against the people ! Haha…Seriously, I think that the best time is when you realize that people know your songs .. there is nothing more rewarding.

Hell Hina : Is your drummer a human or a half-human-mega-blast-beat-machine ? How many years of traning does it take to be able to keep such a rhythm ?

Francesco : Hahaha… he eats spinach every day ! No seriously, he started playing drum about 12 year ago, jamming with some friends at home just for having fun.

Hell Hina : How is the metal scene in Italy at the moment ?

Tya : The scene is great for what they are my personal tastes. If the concept of a « scene » is a musical one, but we’re really strong for what concerns the support between bands, fans, club etc … well .. we need to work so much!

Hell Hina : Do you plan to put any interlude and some moments to breath in your next album, or would it be still this huge metal-punch-straight-in-your ears sound ?

Francesco : Yes, I’m going to alternate better rhythms, Architecture is born this way, with a lot of anger, too many years of absence, had need to come back with a punch in the face ! This is done, but with the next work cycle through more skill and arrangement together, will always have our style, but more complete

Hell Hina : What are your projects for the future ?

Francesco : We want to take another step forward, this album is served for our return, the feedback has been really impressive, we played great festivals and played with many famous bands, now we want to make a further step, we will make the new album and then give way to a new and massive promotion !

Hell Hina : De quoi parlez-vous dans vos chansons ?

Tya : Mes textes sont toujours écris à la première personne ! J’essaie d’expérimenter avec des mélanges de situations , d’humeurs et d’idées. Je pense que le « groove » fait tout, même au niveau du chant. La plupart du temps, ça tourne autour de la violence et des trucs occultes.

Hell Hina : Vos influences ?

Francesco : Tous les groupes old school comme Suffocation, Deicide, Morbid Angel. Cependant on a notre propre personalité bien définie, auquel cas on serait juste des clones.

Hell Hina : Quelles chansons d’Architecture of Lust préfères-tu ?

Francesco The Lament Configuration par dessus tout, je pense qu’elle possède le bon équilibre entre des moments extrêmes de respiration, et des riffs plus rythmiques, clairement ma piste favorite !

Hell Hina : Quelle est le meilleur moment dans une tournée ?

Tya : Et bien… le moment où je monte sur scène et que je crie ma colère envers les gens ! Haha…plus sérieusement, je pense que le meilleur moment, c’est quand tu remarques que les gens connaissent tes chansons…ya rien de plus gratifiant.

Hell Hina : Est-ce que votre batteur est un être humain ou une machine-mega-blast-beat ? Combien d’années ça demande pour maintenir une telle cadence ?

Francesco : Hahaha… il bouffe des épinards tous les jours ! Plus sérieusement, il a commencé ya 12 ans environ, avec des potes ou pour le fun.

Hell Hina : Comment est la scène métal en Italie pour le moment ?

Tya : La scène est super selon moi. Si le concept de « scène » musicale existe. Mais on est vraiment balèzes en ce qui concerne le soutien entre les groupes, les fans, les clubs,etc… on a tellement de boulot !

Hell Hina : Vous prévoyez des interludes, des passages plus calmes dans votre prochain album, ou ça restera du métal bien lourd ?

Francesco : Oui, je vais alterner de meilleurs rythmes, Architecture est né de cette manière, avec beaucoup de colère également. Ca faisait trop longtemps qu’on était absent, on avait besoin de revenir en mettant un poing dans ta face ! Ca, c’est fait, maintenant on travaille plus efficacement des arrangements ensemble. On aura toujours notre style, mais ce sera comme si on était plus complet.

Hell Hina : Quels sont vos projets pour le futur ?

Francesco : On veut continuer à avancer, cet album marquera notre retour, on a eu d’excellents feedbacks, on a joué dans de super festivals avec des groupes célèbres, maintant on veut encore aller plus loin, on va faire le prochain disque et se lancer dans une promotion nouvelle et massive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *