Umläut – Interview

Les vacances de Noël sont déjà terminées, et Bar McKinnon a profité de cette période de repos pour répondre à quelques questions au sujet de son nouveau groupe Umläut. Mais il nous parle également de Mr Bungle, étant donné qu’il jouait dans le groupe en tant que saxophoniste. Bar nous a-t-il laissé l’espoir d’une reformation du groupe dans nos chaussettes ?

Hell Hina : Salut Bar McKinnon, et merci beaucoup pour cet interview ! Peux-tu faire une rapide présentation et un historique de ton groupe Umlaut

Bar : Hello. Le groupe s’est formé il y a environ 4 ans. Nous sommes de jeunes musiciens de Melbourne réunit par Mark Turner. En tournée de temps à autre, nous venons tout juste d’ouvrir scandaleusement pour les shows des Claypool à Melbourne et Sydney en décembre…

Hell Hina : Quelle atmosphère vouliez-vous créer sur votre album ?

Bar : J’aime les trucs étranges, sinistres. Mais honnêtement je n’avais ni thème ni concept en tête. Nous avons juste mis ensemble des mélodies du mieux que nous le pouvions, dans le temps que nous avions…il y a certaines combinaisons de sons que j’aime…et c’est parti…voilà !

Hell Hina : Quels sont les thèmes de vos chansons ?

 

Bar : Niveau paroles c’est très direct. Idiot, pourrait-on dire…tu vois c’est comme la folie de ta propre cuisine mentale avec un côté psychodramatique… musicalement, je sors ces petits arrangements en espérant qu’ils sonnent cool et qu’ils soient intéressant d’une façon ou d’une autre. Et non, je ne suis pas un représentant de commerce, mais les personnes qui jouent sur cet album élèvent vraiment le niveau… c’est surtout grâce à eux.

Hell Hina : Peux-tu nous en dire plus sur la composition de cet album ?

Bar : On assemble tout les morceaux comme un humble magicien le ferait…hahaha ! J’arrive avec les mélodies et Anugs Leslie et Shane Lieber débarquent et m’aident à arranger la musique avec les autres membres du mieux qu’on peut.

Hell Hina : Que symbolise la pochette de l’album ? J’ai lu qu’il y avait un jeu de mot avec l’ours (Bear) et ton nom Bar?

Bar : La pochette symbolise ma fascination pour les illustrations des contes. Et en effet, je suis l’ours !

Hell Hina : Quelles ont été vos sources d’inspiration pour cet album ?

Bar : Bien, on va dire que les listes les plus courtes sont les meilleures. La Dixième Victime, un film italien de 1965.

Hell Hina : On peut lire une référence à Chuck Jones sur votre myspace : Les cartoons ont-ils eu une influence sur cet album ?

Bar : Mmh pas vraiment. Ce commentaire à été fait par notre gourou de Melbourne, Jean Lizza (notre manageur). La musique est la séquence de changement de sonorités qui te parviennent comme j’ai pu les construire. Mais sinon oui, j’aime les cartoons comme la nouvelle génération d’humains.

Hell Hina : Quelles sont toutes ces voix qu’on peut entendre sur Work Truck ??

Bar : Des idioties de studio. J’étais en train d’imaginer quelqu’un en train de conduire dans San Francisco cette grosse camionnette de livraison encombrante, genre pendant le week-end, et quelle sorte de conversations et bruits il aurait pu entendre dans ce décors lors d’un début d’après-midi d’été.

Hell Hina : Est-ce que vous pensez faire une tournée en France ?

Bar : Si quelqu’un nous trouve un bienfaiteur riche et bienveillant sous la forme d’un tour promoter super calé, oui…pour l’instant, non. Navré de le dire…

Hell Hina : A présent l’inévitable question de fan : Pouvons-nous toujours espérer une réunion de Mr Bungle ?

Bar : ET BIIIIIEEEEEN ça pourrait représenter une énorme perte de temps pour toi. Tu serais la personne qui possède une patience des plus fermes suprêmes…mais si je me venais à me tromper et que quelque chose d’unique arrive soudainement…(?) Qui sait..c’est trop tôt pour le dire…

Hell Hina : Les chansons inédites de Mr Bungle, est-ce que c’est toujours prévu qu’elles sortent ?

Bar : Non ! Jamais ! Elles sont à nous et rien qu’à nous…!! Nous sommes les artistes les plus possessifs qui n’aient jamais exister…! Nous les chérissons tellement, on voudrait pas les laisser subir les fervents jugements…du public…pour une raison quelconque…non..non..

Plus sérieusement, je ne sais pas.

Hell Hina : Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Bar : Personnellement, tout ce sur quoi je peux me concentrer là maintenant c’est d’essayer d’arriver à enregistrer toute la nouvelle musique que j’ai en tête. Et d’être un bon père pour mes enfants

Etiquettes

A propos de l'auteur

Jérôme

Diplômé en journalisme, je fais des interviews de groupe depuis 2005 sur mon propre webzine, Hell Hina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *